Street Art Avenue Grand Paris : un parcours Street Art en devenir !

Street Art Avenue Grand Paris : un parcours Street Art en devenir !

5 mai 2021 0 Par Séverine

Allez à pied visiter Street Art Avenue est une hérésie et c’est ce que j’ai fait ! Mon premier conseil à ceux qui souhaitent découvrir ce parcours Street Art au Nord de Paris, le long du Canal Saint-Denis est de prendre un vélo. Cela vous évitera de vous attarder sur des portions du Canal sans intérêt, notamment le passage au niveau des travaux pour la prolongation du métro. Je dois vous avouer que cette visite m’a laissée quelque peu perplexe car beaucoup d’œuvres des 1ères éditions ont disparu et d’autres ont été sauvagement taggées. On a du mal à comprendre le fil conducteur de cet enchevêtrement d’habillage urbain avec des fresques murales ; le tout ponctué par de beaux graffitis et blaze. Cette Avenue du Street Art est un tantinet chaotique, parfois poétique, parfois très Urbex, souvent décousue à vous faire perdre le fil ; mais elle réserve tout de même quelques jolies surprises.

Enfant Haïtien réalisé par Case Maclaim à Street Art Avenue Grand Paris

Street Art Avenue Grand Paris – Case Maclaim – Photo @Altinnov

Certaines œuvres, comme ce magnifique enfant Haïtien réalisé par l’artiste Case Maclaim, me laissent à penser qu’il est fort probable que ce parcours devienne un incontournable du Street Art dans les années à venir. La typologie des lieux se prête à un magnifique projet et je suis certaine que les villes d’Aubervilliers et Saint-Denis mettront tout en œuvre pour en faire un lieu magique.

 

Un habillage urbain qui redonne de la couleur à la vie

Je ne sais pas pour vous, mais de mon côté l’habillage urbain très graphique ne me provoque que peu d’émotion. Il y a à Street Art Avenue des réalisations géantes qui viennent rhabiller les ignobles poteaux de l’autoroute, la cimenterie et autres aberrations urbaines; elles amènent des touches de couleurs dans des espaces urbains plus que moroses. Ces réalisations égayent l’atmosphère, effacent le gris et la tristesse et sont certainement très appréciées par les habitants qui voient leur quartier reprendre vie sous les pinceaux et bombes des artistes.

Street Art Avenue - Habillage urbain réalisé par Tim Zdey

Street Art Avenue Grand Paris – Tim Zdey – Photo @Altinnov

 

On ne peut que sourire en voyant le charismatique personnage de Tim Zdey en version XXL, être impressionné par la précision de la calligraphie de Tarek Benaoum ou encore apprécier la présence de ces animaux sauvages réalisés par Alexandra Arango.

Street Art Avenue Grand Paris - Calligraphie par Tarek Benaoum

Tarek Benaoum – Photo @Altinnov

Animals par Alexandra Arango - Street Art Avenue

Animals – Alexandra Arango – Photo @Altinnov

Si vous aimez l’habillage urbain vous allez vous régaler car je ne vous ai montré que quelques œuvres de cette facette de Street Art Avenue ; mais il y en a beaucoup d’autres !

 

Street Art Avenue c’est aussi une mixité artistique enrichissante

Bien sûr vous retrouverez quelques grands noms du Street Art international comme Case Maclaim ou Telmo Miel ; mais ce qu’il y a d’intéressant c’est surtout la présence d’artistes locaux comme Marko93, de nombreux artistes Français qu’on ne voit pas systématiquement dans tous les spots de Street Art. Un choix judicieux qui permet de mettre en lumière des talents Français. Même si il a été très difficile pour moi de comprendre le fil conducteur de ce parcours, et d’ailleurs je crois que je ne l’ai pas encore trouvé.

Comment ne pas commencer par Marko93 dont j’ai utilisé un détail de sa fresque pour illustrer la couverture de cet article. Il est une des légendes du Street Art du 93. Enfant de Saint-Denis, sa signature est une évidence et ses œuvres reconnaissables entre toutes. Sa calligraphie tonique, ses couleurs acidulées souvent mêlées à de grands fauves rendent ses œuvres pop, modernes et joyeuses !

Marko93 & Hatre - fresque Félins - Street Art Avenue

Félins – Marko93 & Hatre – Photo @Altinnov

Dans un tout autre style ; la fresque réalisée par le duo Français de jumelles plasticiennes les sœurs Chevalme, aurait pu refléter la thématique de ce parcours Street Art au fil de l’eau… Leur œuvre « 20 mille lieues sous la Seine » aurait pu être le fil conducteur… Mais comme vous le verrez par la suite, cela n’a pas été le cas !

20 mille lieues sous la Seine - fresque réalisée par les soeurs Chevalme

20 mille lieues sous la Seine – Les Soeurs Chevalme – Photo @Altinnov

En tout début de parcours, je suis tombée sur une fresque intéressante par sa technique et ses couleurs inhabituelles pour du Street Art. Signée par LA DEWOLF une illustratrice tatoueuse Française, cette œuvre est bien cachée sous un pont et j’ai regretté de ne pas arriver à la voir de plus près !

Le réveil de Jupiter – LA DEWOLF – Photo @Altinnov

Je suis certaine que comme moi, vous avez perdu le fil ! Alors peut-être que cette magnifique fresque du fameux duo Telmo Miel dont je vous ai parlé lors de mes balades à Boulogne-sur-Mer et Versailles va vous mettre sur une nouvelle voie. Personnellement je trouve qu’elle rejoint la thématique de la migration des populations comme pourrait le rappeler l’enfant de Case Maclaim. Une nouvelle direction éditoriale pour ce parcours Street Art ? Je ne sais pas… Seul l’avenir nous le dira !

Fresque Street Art réalisée par Telmo Miel à Aubervilliers

Telmo Miel – Photo @Altinnov

 

Au milieu de Street Art Avenue un petit côté Urbex comme on les aime

Arrivée à ce point du parcours je me rends compte que beaucoup d’œuvres du plan de Street Art Avenue ont disparu… Mais c’est avec un énorme plaisir que je découvre que cette partie du Canal est le royaume des graffeurs et donc de la spontanéité ! ça claque dans tous les sens et l’architecture délabrée et les friches alentours confèrent au lieu un petit côté Urbex que les Américains pourraient qualifier de « No Go Zone ». Un instant plaisir avec lequel je vous ai composé un petit diaporama 😉

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Faut-il partir à la découverte de Street Art Avenue ?

Mille fois oui mais à vélo ! En fait je ne vous ai montré dans cet article qu’un seul quart de ce que vous pourriez y découvrir ! Comme j’étais à pied j’ai dû interrompre ma balade à cause du couvre-feu. Mais le lendemain j’y suis retournée et ai découvert une zone plus proche de Paris qui vaut son pesant d’or ! Un concentré de Street Art à voir absolument ! Si vous voulez préparer au mieux votre aventure, je vous conseille de télécharger le plan de ce parcours, vous y trouverez toutes les indications pour trouver les œuvres. Et de mon côté je vous reparlerai très prochainement d’Aubervilliers car la ville est plus qu’active et ouverte aux artistes.

Pour ma part je vais rechausser mes baskets et repartir vers de nouvelles aventures Street Art.

A très bientôt et surtout prenez soin de vous.

Séverine

Séverine Thery Fondatrice du blog Street Art Altinnov

Bye Bye ! À très Bientôt – Séverine 😉