Un concentré de Street Art à Aubervilliers qui réveille les sens ! Spot à voir absolument !

Un concentré de Street Art à Aubervilliers qui réveille les sens ! Spot à voir absolument !

27 février 2021 6 Par Séverine

Cela faisait longtemps qu’une balade Street Art ne m’avait pas autant enthousiasmée ! À Aubervilliers, juste là, à la porte de Paris le long du Canal Saint Denis, sous le pont du périphérique vous attendent des blazes qui claquent, des graffitis acidulés extrêmement travaillés, une galerie de portraits réalisée tout en douceur… de l’humour et surtout, surtout un concentré d’Art Urbain comme on en voit rarement à Paris et même en périphérie.

Street Art Aubervilliers - Magnifique galerie de portraits réalisés par l'artiste Jon Buzz dans le cadre de son projet 451

Jon Buzz – Projet 451 – Photo @Altinnov

Côté ambiance, c’est plutôt paisible, une partie des quais ayant bénéficié d’aménagements conséquents. On oscille entre constructions modernes, travaux et petites écluses désuètes à cheval sur le Canal… On peut même se poser sur une pelouse pour grignoter un petit morceau ! Quand vous allez voir mes photos, vous n’allez plus avoir qu’une seule envie : faire une balade Street Art à Aubervilliers 😉

 

Une « National Street Art Portrait Gallery » logée sous le périphérique Parisien

Dès que j’ai aperçu les 1er visages de cette galerie, j’ai pensé à un hommage au Japon et puis je suis tombée sur le graffiti «  Shinjuku, Brooklyn, Barbès ; ici ou là-bas même combat ». Le style de ces visages m’a tout de suite fait penser à l’artiste Jon Buzz qui a réalisé quelques portraits sous le pont de la Porte des Poissonniers. Je ne m’étais pas trompée ; il s’agit bien d’une œuvre de l’artiste qui s’inscrit dans son énigmatique projet 451… Un projet mystérieux dont on ne connaît que le nom ; mais qui nous donne à voir de magnifiques réalisations.

Les 8 poteaux massifs soutenant notre horrible périphérique sont le support de ces doux visages. L’atmosphère se dégageant de l’ensemble est très zen. On se retrouve propulsé sous la brutalité de la ville dans une bulle enchantée, une invitation au voyage.

Au-delà de son côté esthétique admirable ; il semblerait que ce projet 451 soit engagé car on retrouve aux dos des poteaux quelques expressions faisant référence à la situation de crise, d’autres à la tolérance. Des expressions détournées et souvent pleines d’humour… à savoir « Jusqu’ici tout va bien », « Je dépense donc je suis », « du pin et du bouleau », « La fabrication du consentement », « What’s the next step before space invasion », « Tous des parents – Tous différents »…

Bien entendu, quelques graffeurs & artistes locaux, comme Dawal, sont venus déposer leurs signatures sur ces magnifiques poteaux ; ce qui n’enlève rien à la poésie du lieu !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Reste à rejoindre l’autre rive du Canal Saint Denis via le pont du Boulevard MacDonald – petite incursion aux portes de Paris avant de replonger sur les rives d’Aubervilliers !

 

Graffitis & Blazes qui claquent sur cette courte portion du Canal Saint Denis

Serais-je tombée sur un Hall of Fame des Blazes du 93 ?

Hall of Fame Graffiti 93 Aubervilliers - Photo @Altinnov

Très sincèrement je crois que c’est un mur parmi tant d’autres dans le Nord de Paris ; mais tout de même côté belles signatures (Blazes) et jolies techniques, on est très bien servis sur les bords du Canal Saint Denis ! Impossible pour moi de reconnaître toutes les signatures. J’ai tout de même réussi à en identifier les graffeurs Deace.one, 90dbc_roner, Skout & Xare ; et bien sûr si vous connaissez les autres n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire 😉

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un petit clin d’œil aux artistes de Street Art Avenue qui ponctuent ce spot miraculeux !

Je dois vous l’avouer, la veille j’étais allé faire un repérage beaucoup plus haut sur le Canal Saint Denis pour vous écrire un article fleuve, dont j’ai le secret, sur ce parcours Street Art que je pensais explosif… En fait, après trois heures de marche, je me sentais quelque peu frustrée… J’ai donc décidé de recommencer le parcours dans l’autre sens et c’est comme cela que je suis tombée sur ce spot qui mérite un article a lui tout seul et surtout qui permet de comprendre la richesse et la diversité en matière d’Art Urbain qu’offre le nord de Paris. Bien évidemment, je vous écrirai dans peu de temps un article sur Street Art Avenue qui est un beau projet en devenir 😉

De l’autre côté de la magnifique galerie de portrait ; les poteaux du pont sont inclus dans une zone de travaux où personne ne travaille… On peut y voir quelques œuvres de Guaté Mao dont une a été allègrement toyé !

Fresque murale peinte par l'artiste Seth Globepainter au bord du Canal Saint Denis

Mîndru – SETH – Photo @Altinnov

La réalisation qui s’insère le mieux dans ce paysage autant poétique que chaotique reste celle de Seth, qui continue son travail sur le thème de l’enfance et qui a deux pas de l’écluse représente des enfants jouant avec un bateau en papier renversé sur eux… C’est un peu comme si cette œuvre faisant partie du paysage. Il est fort probable qu’elle disparaisse car cette petite promenade sur les quais commence à attirer de façon très dangereuse les promoteurs immobiliers.

Je ferme ici cette parenthèse plus conventionnelle car le moment est venu de découvrir la rue la plus incroyable de ce spot !

 

Et si le Street Art d’Aubervilliers devenait un rival pour le Bushwick Collective de Brooklyn ?

Je vous vois déjà esquisser un sourire moqueur ! Vous vous dites que je suis tombée sur la tête ou que le confinement a eu un effet très néfaste sur ma santé mentale 😉 Que nenni ! La rue Pierre Larousse à Aubervilliers m’a offert la même sensation que lorsque je me suis retrouvée pour la 1ère fois au cœur du Bushwick Collective à Brooklyn !

Street Art à Aubervilliers - Fresque murale représentant un Pit Bull bleu réalisé par des graffeurs de talent

PIT BLUES – Lord Urb1, Eaj, Moyoshi & Weis – Photo @Altinnov

 

On y retrouve des maîtres du graffiti format XXL. Des œuvres puissantes dont la plupart ont été réalisées pour le Auber Graffiti Show de 2019 organisé par Street Art Avenue 😉 Si vous vous attardez sur ce « Pit Blues » réalisé par les artistes Lord URB1, Eaj, Moyoshi et Weis; vous comprendrez très vite que cette œuvre n’a rien à voir avec un simple Blaze. La calligraphie en 3D, les découpes géométriques et l’incroyable réinterprétation du Pit Bull profèrent à l’œuvre un dynamisme et un très bel équilibre. Je vous le dis ces œuvres sont au niveau de celles de Brooklyn !

 

Fresque Murale Marqué à Vie par le graffeur Crey132

Marqué à vie – Crey132 – Photo @Altinnov

 

Quel plaisir de retrouver une œuvre de l’artiste Crey132 ! La 1ère fois qu’il m’a été donné de voir son travail, c’était à Street Art City et j’avais déjà trouvé sa réalisation très puissante. Entre-temps j’ai eu la chance de voir quelques uns de ses Blazes hyper travaillés, mais c’est la deuxième œuvre que je découvre et le sentiment est exactement le même : Force, délicatesse et précision des traits… Une typographie (lettering) épurée qui claque avec son rouge sang vient appuyer un message simple et fort. Zoomez sur son épaule au niveau des éclaboussures de peinture… Les mots délicatesse et perfection de réalisation vous sauteront aux yeux !

En regardant le petit direct que je vous avais fait sur Facebook lors de ma visite ; j’ai compris pourquoi ce lieu m’avait tellement fait penser à Brooklyn. La puissance des œuvres, la diversité des styles, des couleurs, des techniques… Autant de signaux qui me ramènent à ce lieu mythique qu’est le Bushwick Collective ! Il suffit de regarder avec attention l’œuvre de BABS, son style unique cybernétique est reconnaissable entre tous et surtout inimitable ! Son univers néo-graffiti est sa signature. On peut y voir des monstres, des machines folles, la fin du monde ou tout simplement un atterrissage sur Mars ! Autant d’œuvres qui ouvrent les portes de l’imaginaire !

Frenchies Got Game - Hoops Factory - Hommage au basketball français

Frenchies Got Game – Hoops Factory – Photo @Altinnov

Il m’est impossible de vous montrer toutes les œuvres de cette rue; mais je ne peux pas parler de cet incroyable spot sans évoquer la Hoops Factory qui est LA Basketball Academy «Made in France » pour les enfants de 4 à 14 ans ; en entrant dans la rue on se croirait arrivé à côté du Staples Center des Lakers de Los Angeles… J’exagère un peu peut-être 😉

Graffitis et Street Art à Aubervilliers dans le 93

Le mur qui fait face à ces œuvres XXL est lui aussi graffé de toute part, on y retrouve le monde du graffiti sous toutes ses formes, Bubble Letters, Block Letters, et beaucoup de graff’ d’inspiration Américaine… Certes les artistes sont peut-être moins connus mais méritent que l’on s’attarde sur leurs Blazes ou quelques essais plus complexes.

 

Faut-il traverser le périphérique pour découvrir le Street Art à Aubervilliers ?

À cette question ; je vais commencer par tacler mes ami.e.s parisien.ne.s qui n’ont de cesse de se plaindre de la fermeture des musées ! Les chéri.e.s il y a des trésors de l’autre côté du périphérique ; n’ayez pas peur c’est beaucoup plus « safe » que vous ne le croyez et beaucoup plus accueillant même que certains quartiers Parisiens… Bougez-vous il se passe des choses dont vous n’avez même pas idée !

Graffiti yipeekaiyeah - Die Hard

Yipeekaiyeah – Photo @Altinnov

En fait si vous vous promenez du côté de la cité des Sciences et de l’industrie de La Villette, il vous suffit de remonter le Canal vers le Nord pour atteindre ce spot du 93. Sinon deux points de repères pour le découvrir : La Hoops Factory et l’Appolo Sporting Club situé quai du Lotissement dans le 19ème qui se situe à quelques mètres de la magnifique galerie de portraits.

Si vous voulez continuer à explorer les environs, vous pouvez ensuite vous retrancher vers le Canal de l’Ourcq qui a de très belles œuvres en réserve pour vos yeux. Et si d’aventure découvrir l’île de France autrement vous séduit, je vous conseille vivement d’aller faire un tour à Vitry-sur-Seine, il y a de quoi vous régaler.

Et comme je n’ai eu de cesse de vous parler du Bushwick Collective ; je vous invite à y aller virtuellement avant de pouvoir le visiter en réel lorsque cette satanée Covid nous laissera tranquilles.

Pour ma part je vais rechausser mes baskets et repartir vers de nouvelles aventures Street Art.

A très bientôt et surtout prenez soin de vous.

Séverine

Balade Street Art à Aubervilliers à faire absolument avec le blog Altinnov

Bye Bye ! À très Bientôt – Séverine 😉