Le Street Art Canal de l’Ourcq à Paris vaut le détour !

Le Street Art Canal de l’Ourcq à Paris vaut le détour !

16 septembre 2020 2 Par Séverine

D’aussi loin que je me souvienne ; le Street Art a toujours été présent dans cette partie du 19ème arrondissement de Paris. Bien avant que les cinémas, bars et restaurants branchés y fassent leur apparition. En se concentrant sur la partie Est du Canal de l’Ourcq et en restant dans Paris on peut distinguer 5 spots incontournables. Comme vous le verrez le Festival Ourcq Living Colors créé par dAcRuZ, Street Artiste habitant le quartier, a créé une dynamique forte autour de l’Art Urbain. Et comme dAcRuZ officie depuis plus de 15 ans ; le quartier ressemblerait presque à une exposition géante de ses œuvres… Je reviendrai sur son travail dans un autre article, car là, je souhaite vraiment vous montrer la diversité de ce que vous pouvez découvrir en longeant le canal.

 

Incontournable ! Le mur d’expression libre de la rue Henri Noguères

Je n’ai jamais vu ce mur sans un seul graffiti, tag ou fresque murale ! Toutes les semaines des graffeurs viennent poser leur blaze ou réaliser des fresques ; c’est vraiment un endroit iconique du Street Art dans le quartier ; et surtout un lieu où les artistes peuvent s’exprimer sans avoir à redouter une amende ou une interpellation !

Street Art Canal de l'Ourcq - Oeuvre réalisée par l'artiste Berthet One

“Le Savoir est une arme d’instruction massive” par Berthet One – Photo @Altinnov

 

On y retrouve des artistes locaux ; mais aussi parfois des artistes internationaux qui viennent s’amuser sur ce formidable terrain de jeu. Lors de mon dernier passage on pouvait y voir des œuvres de Choofy, BerthetOne avec son message « Le savoir est une arme d’instruction massive. Et aussi un très beau blaze d’Astro, graffeur connu qui a réalisé beaucoup de fresques murales géantes ces dernières années et aussi collaborés avec beaucoup de marques mais qui n’oublie pas d’où il vient et sait revenir à ses origines dans la rue pour nous offrir de temps à autre son Blaze ultra-travaillé !

 

Le phénomène étonnant de la rue Henri Noguères est cette fresque en hommage à Stan Lee, immense créateur d’un grand nombre de super-héros pour les éditions Marvel. Elle est restée intacte depuis plus d’un an ; ce qui démontre certainement l’attachement des graffeurs à ces personnages de leur enfance ou alors le respect qu’ils portent à l’équipe ARM Crew qui a réalisé cette fresque ;-)… On y retrouve Hulk, Iron man, Captain America et Spider-Man dans cette fresque ultra-imposante !

Hommage à Stan Lee - MARVEL - Comics _ Street art Canal de l'Ourcq

Hommage à Stan Lee par ARM Crew – Photo @Altinnov

 

Des œuvres devenues iconiques le long du Canal de l’Ourcq, quai de la Loire

En remontant le long du Canal de l’Ourcq, si vous ouvrez bien les yeux, vous tomberez sur quelques sympathiques Invader

 

Si vous avez tendance à regarder en l’air vous ne pourrez pas manquer ce marin réalisé par l’artiste Français Raphael Federici ou encore l’incroyable péniche recouverte de l’œuvre “Sarah, la charmeuse de jaguar” réalisée par Marko93 !

Marin de Raphael Federici - Street Art Canal de l'ourcq

Raphael Federici – Photo @Altinnov

Street Art Canal de l'Ourcq - Sarah la charmeuse de jaguar par Marko 93 - peinture sur péniche

Sarah la charmeuse de jaguar par Marko 93 – Photo @Altinnov

 

C’est en vous rapprochant de la rue de Crimée que vous attend un festival d’œuvres qui sont là depuis quelques années. Elles transforment cette promenade le long du Canal de l’Ourcq en un moment unique! Comme avec la COVID, je ne suis pas certaine que vous veniez vous promener dans Paris, j’ai décidé de vous donner à voir plus d’œuvres que dans mes articles précédents !

Je commence par le travail d’Andréa Ravo-Mattoni qui est une vraie passerelle entre la peinture classique et l’art urbain. Ce Street Artiste Italien n’a de cesse de reproduire des peintures classiques ; ici on retrouve une référence au peintre Français Valentin de Boulogne qui a fait carrière à Rome au début du XVIIème siècle. Juste magique !

Street Art Canal de L'Ourcq. Andréa Ravo-Mattoni s'inspire du peintre Française Valentin de Boulogne

Andréa Ravo-Mattoni – Photo @Altinnov

 

Toujours côté quai, on retrouve Simone Veil érigée en Marianne réalisée par le collagiste Français Jo di Bona. Cette fresque a été réalisée dans un contexte très particulier car l’artiste Christian Guémy avait réalisé des portraits de Simone Veil autour du Panthéon. Ceux-ci avaient été dégradés avec des croix gammées ! Acte hautement antisémite. En coiffant Simone Veil du bonnet phrygien, Jo Di Bona l’érige en symbole de la République et fait un pied de nez à l’antisémitisme le plus lâche et le plus abject qui soit !

Portrait de Simone Veil érigée en Marianne avec bonnet phrygien par le Street Artiste Jo Di Bona

Simone Veil par Jo Di Bona – Photo @Altinnov

 

Après cette œuvre forte, on peut se reposer l’œil avec une dose de douceur réalisée par l’artiste Française Vinie Graffiti. Elle distille ses pin up dans le monde entier en réalisant systématiquement un travail surprenant sur leurs chevelures. Ici elle a réalisé une oeuvre dans le cadre du Festival Ourcq Living Colors et lui a rendu hommage, tout comme à son fondateur dAcRuZ. Regardez Attentivement la chevelure de cette pin up 😉

pin up réalisée par Vinie Graffiti dans le cadre du Festival Street Art Ourcq Living Colors

Vinie Graffiti – Photo @Altinnov

 

On peut aussi admirer les animaux mécaniques de l’artiste Français ARDIF. Cela fait des années que je pense que le Street Art est un formidable bestiaire. Certains artistes se focalisent sur les espèces en voie d’extinction, Ardif lui, nous interroge sur l’équilibre précaire entre la nature et le monde industriel. Ses engrenages et constructions architecturales sont très complexes et laissent à penser que l’animal est mangé de l’intérieur par le monde moderne. Cela peut paraître un peu effrayant, mais je trouve tout de même son travail assez poétique…

Street Art Canal de l'Ourcq - Animaux mécaniques par l'artiste Français ARDIF

Animaux Mécaniques par ARDIF – Photo @altinnov

 

Juste à côté de l’œuvre d’ARDIF on retrouve un visage ultra-graphique et très coloré réalisé par la Street Artiste militante Kashink. Et aussi les oiseaux qui paraissent si légers de l’artiste Thaïlandais Mue Bon qui distille systématiquement des messages interpellant le public.

Oeuvre des Street Artistes Kashink et Mue Bon quai de la Loire Paris

Œuvres de Kashink & Mue Bon – Photo @Altinnov

 

En arrivant à hauteur de la rue de l’Ourcq, au niveau du pont, on comprend très vite que l’on rente dans l’univers du Festival Ourcq Living Colors. Le point de repère facile pour ne pas s’égarer est une œuvre de dAcRuZ, et de l’autre côté du pont une autre œuvre que j’aime beaucoup de Cart’1, même si elle est un peu dégradée…

Rue de l’Ourcq : Une explosion artistique entre fresque géante et Graffitis « Old Style »

Tout commence par une œuvre géante de dAcRuz et ensuite on découvre une myriade d’œuvres toutes plus colorées les unes que les autres. Les œuvres se succèdent et ne se ressemblent pas. Vous en prendrez plein les yeux ! On y retrouve des artistes issus d’univers complètement différents comme UnkolorDistinto, FKDL Franck Duval, Shiro One, Kaldea, Sitou, Jessi Doudou et bien d’autres… Un rythme très Hip Hop pour ce mur qui n’en finit pas 😉 Franchement c’est difficile pour moi de sélectionner seulement quelques œuvres ; du coup je vous ai fait un petit diaporama pour cet incroyable mur avant de vous faire découvrir un lieu plus secret !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le mur caché haut en couleurs du restaurant Le Passage à Niveau

On aurait tendance à passer devant cette entrée, qui n’est autre qu’un ancien tunnel sous une voie ferrée, sans la voir. En fait la petite ceinture, qui faisait le tour de Paris commence à être de plus en plus réhabilitée. Les rails sont toujours là mais on y découvre aussi d’autres trésors ! En s’engouffrant au 2A de la rue de l’Ourcq on pense arriver… nulle part ou juste sur une terrasse de restaurant en montant les marches situées à gauche. En fait on y découvre un restaurant très sympa qui a une magnifique vue sur un beau mur plein d’œuvres !

Mur STreet Art restaurant Le Passage Paris - Artiste Hecat Oner

Mur Street Art du restaurant Le Passage à niveau – Photo @Altinnov

 

La découverte de ce mur m’a fait énormément plaisir car on y retrouve les délires BD de Dawal, un magnifique visage réalisé par Hecat Oner, des graffs très sympas de Don Pablo, la France sauvage de Choofy et bien d’autres artistes si on scrute un peu celui-ci…

Je ne me suis pas attardée au restaurant qui avait l’air plus que sympa, mais j’y retournerai ! En fait j’étais impatiente de voir ce que je pouvais découvrir d’autre dans le quartier. J’ai donc continué la rue de l’Ourcq jusqu’à l’avenue Jean Jaurès et piqué à gauche rue des Ardennes pour me retrouver rue Germaine Tailleferre.

 

La rue Germaine Tailleferre ; l’autre spot du Festival Street Art Ourcq Living Colors

Voilà c’est la fin de ma promenade Street Art à deux pas du Canal de l’Ourcq et quelle fin ! Une chose est certaine ; le Street Art ne serait pas aussi développé s’il n’y avait pas de festival dans ce quartier et sans l’intervention de l’artiste dAcRuZ ! Cette dernière enfilade d’œuvres est incroyable, on y retrouve une ribambelle d’artistes, de styles, et des couleurs, toujours plus de couleurs ! Je vous ai concocté un petit diaporama avec toutes les œuvres en terminant par la découverte de l’artiste David ‘Techeko ‘ Latulipe qui a réalisé une fresque très graphique, tout en mouvement, qui nous donne presque envie de danser !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour réaliser cette promenade Street Art le long du Canal de l’Ourcq, rien de plus simple, il vous suffit de prendre le métro jusqu’à la station Jean-Jaurès et de filer quai de la Loire… Franchement ça vaut le détour !

Si vous avez aimé cette promenade, vous devriez adorer le Street Art dans le Queens ou celui de Vitry-sur-Seine auxquels j’ai beaucoup pensé en me promenant dans le 19ème !

J’enfile mes baskets et je pars en direction de la ville de Boulogne-sur-Mer pour mon prochain reportage !

À très bientôt pour de nouvelles aventure Street Art !