Déambulation entre Graffitis et Street Art à Lyon sur les pentes de la Croix-Rousse

Déambulation entre Graffitis et Street Art à Lyon sur les pentes de la Croix-Rousse

21 mai 2019 4 Par Séverine

Graffitis et Street Art à Lyon ne sont pas du goût de tous ! Je ne vais pas vous parler de la 1ère édition du Festival « Peinture Fraîche » dont vous pourrez trouver tous les détails et toutes les œuvres sur leur page Facebook. Non, je vais vous parler du vrai Art Urbain; celui qui n’est pas commandité par les mairies de Lyon ! Oui vous avez bien lu, à Lyon l’art officiel est conventionné ! Les propriétaires des immeubles ont passé une convention « murs propres » avec la mairie et les tags ou œuvres sont systématiquement recouverts au bout de 2 semaines. Même ceux d’artistes célèbres !

Mur Peint - Collectif Blast - MUR 69 - Lyon - Croix-rousse

BLAST – Place du Tapis – Copyright @Altinnov

La situation du Street Art à Lyon évolue tout de même dans la ville puisque certains bailleurs (propriétaires) et mairies soutiennent des projets d’Art Urbain. A la Croix-Rousse c’est place des Tapis que l’on peut admirer un immense mur de 120 M! Celui-ci est géré par l’Association MUR69 et met en lumière des artistes Lyonnais. En ce moment on peut découvrir une œuvre du collectif BLAST qui réunit trois artistes aux compétences complémentaires : le sculpteur illustrateur Romain Lardanchet, le graffeur Kalouf à l’origine de cette oeuvre monumentale, et l’artiste
 lumière et architecte Julien Menzel.

 

La Croix-Rousse : Bastion des irréductibles graffeurs !

Vous ne le savez peut-être pas mais j’ai vécu à Lyon et d’aussi loin que je me souvienne les pentes de la Croix-Rousse ont toujours été la proie des graffeurs et artistes urbains. La proximité des Beaux-Arts de Lyon y est peut être pour quelque chose. Ou alors c’est peut-être juste le fait que ces pentes recèlent de bars en tous genres, labels de musiques indépendants, qui rend ce quartier plus ouvert à l’Art Urbain et autres pratiques underground. Même si le plateau de la Croix-Rousse est devenu plus « bobo », cela reste un quartier populaire avec aussi beaucoup de graffitis.

Graffitis & Blaze sur le Terrain de Basket - rue de Nuits - La Croix-Rousse Lyon

Graffitis & Blaze sur le Terrain de Basket – rue de Nuits – Copyright @Altinnov

Des centaines de Blaze qui claquent !

Ouh là là ! Vous allez me dire c’est quoi ce jargon ? Hé bien le Blaze c’est tout simplement le nom, pseudo ou alias que se donne le graffeur. Sa signature ! Il l’a choisie souvent pour l’harmonie que forment les lettres entre-elles. Certains graffeurs inventent des milliers de typographies pour décliner leur Blaze. D’autres ont une seule signature qui constitue une œuvre à elle tout seule.

J’ai toujours été fascinée par les différentes typographies que les graffeurs peuvent imaginer. Je ne suis pas la plus grande spécialiste en matière de Blaze et je ne connais pas tous les graffeurs; mais le terrain de Basket situé rue de Nuits sur le plateau de la Croix-Rousse est une mine d’or pour qui aime le graff’ !

J’ai quand même réussi à reconnaître quelques Blaze après avoir pris des centaines de photos ; par exemple on retrouve GRIS1, et surtout STERO avec son Blaze très carré, souvent accompagné d’un monstre bleu. Pour STERO c’est assez facile car on retrouve son personnage partout en France et dans toutes les couleurs ! Mis à part le terrain de Basket rue des Nuits ; voici quelques rues où vous trouverez systématiquement des graffitis : rue Pouteau et son escalier, rue Diderot, rue Romarin, rue Donnée, et montée de la Grand Côte.

 

Deux maisons, très colorées, emblématiques du Street Art à la Croix-Rousse

Ces deux bâtiments intégralement tagués sont réellement les emblèmes de l’Art Urbain à la Croix-Rousse ! Impossible de passer à côté s’en s’y arrêter et essayer d’isoler des parties de ces fresques géantes pour les comprendre, voire les décoder !

La 1ère est un ancien garage rue Lemot en haut des escaliers complètements graffés de la rue Poteau. On y aperçoit des personnages de BD d’un autre temps ! En me renseignant un maximum auprès de mes contacts ; personne n’a pu me renseigner sur les artistes qui avaient fait cette fresque monumentale ! Si vous avez des infos, je suis preneuse…

La 2ème maison est en bas des escaliers de la rue Poteau. Pour celle-ci les habitants disent que c’est l’architecte qui habite la maison et s’est fait une magnifique terrasse sur les toits, qui aurait demandé à des artistes de réaliser cette fresque. Pour le coup on retrouve des artistes de la scène Lyonnaise comme : Adyos, Spe, Xoner et Omik. Mais impossible de trouver leurs comptes sur Instagram !

Un concentré de Street Art rue des Tables-Claudiennes !

C’est certainement une des rues les moins fréquentées de Lyon ; mais on y trouve un concentré de Street Art. Entre l’ancienne fresque « Gainsbourg » très défraichie qui est dans les escaliers et quasiment impossible à prendre en photo par manque de recul ; le travail de SPONE avec ses personnages si particuliers et les fresques des restaurants et cabarets ; la rue des Tables Claudiennes est incontournable pour qui cherche du Street Art à Lyon ! Sans parler de tous les collages & autres graffitis que vous trouverez dans cette rue.

À chaque rue son œuvre d’Art Urbain !

Une fois passé les rues qui ont une forte concentration de Street Art ; on retrouve des installations & des œuvres dans quasiment chaque rue de la Croix-Rousse. J’ai donc fait une petite sélection pour l’article ; et vous pourrez retrouver toutes mes autres découvertes sur mon  Instagram !

Une des œuvres majeures, qui vous plaira certainement, est le regard vairon de David Bowie réalisé par l’artiste Big Ben, elle se situe dans la rue des Beaux-Arts de Lyon ; rue Neyret. C’est vraiment un incontournable et c’est pour cette raison que je l’ai choisie pour illustrer la couverture de cet article.

Un autre artiste qui a laissé son empreinte sur les pentes de la Croix-Rousse est Brusk. Originaire de Saint-Priest en région Lyonnaise, cet artiste est connu internationalement et son style est facilement reconnaissable puisqu’il est adepte du style « dripping ». Même si bon nombre de ses œuvres ont été enlevées par la Mairie ; on retrouve une très belle enfilade de monstres –peut-être aquatiques – montée des Carmélites.

Vous l’aurez compris, le Street Art à Lyon sur les pentes de la Croix-Rousse est plus que varié ! Ci-dessus, vous découvrirez une œuvre de David Selor, peintre reconnu internationalement – rue Lemot-. Ou encore, les jambes insolites de l’artiste CAJ rentrant « droit dans le mur » tel le passe-muraille de Marcel Aymé que l’on retrouve en bas de la montée Saint Sébastien, ou encore rue de l’abbé Rozier.

Bien évidemment, vous tomberez sur des Invaders; car il y en a maintenant partout dans le monde et Lyon ne fait pas exception à la règle. Et forcément vous tomberez sur les roses & cœurs, tels des tatoos de l’artiste Georges de Loup ; car il refait une œuvre dès que la Mairie lui en supprime une ! et le plein d’autres petites installations urbaines que j’ai posté sur mon Instagram!

Même si le Street Art à Lyon a la vie dure avec les Mairies, la Croix-Rousse fait vraiment de la résistance ; et s’il y a un quartier où s’aventurer pour en trouver c’est bien celui-ci. Peut-être que le Festival peinture fraîche arrivera-t-il à faire évoluer la situation…

Si vous êtes plutôt fan de graffitis & de Blaze ; je vous conseille mes articles sur Cadaquès et Street Art City. Et pour ceux qui préfèrent les fresques murales monumentales, je vous aiguillerais vers ma découverte du Bushwick Collective à Brooklyn, ma balade dans le Lower Manhattan ou encore celle dans le 13ème arrondissement de Paris.

On se retrouve très bientôt pour une découverte du Street Art à Mexico ! Oui vous avez bien lu ! D’ici là n’hésitez pas à partager avec vos amis et à me laisser un petit commentaire si vous avez apprécié 😉