Ce que vous mettez sur votre peau a des effets sur votre santé : adoptez les bons comportements !

Ce que vous mettez sur votre peau a des effets sur votre santé : adoptez les bons comportements !

13 juin 2018 0 Par La Rédaction

Déjà que l’on ingurgite des produits toxiques ou mauvais pour notre santé, comme vous avez pu le lire dans mon article sur la malbouffe. Mais en plus on en redemande en se mettant d’autres composants chimiques nocifs sur la peau ! Franchement on est très très forts dans la bêtise ou trop trop faibles face au marketing des grandes marques, et c’est notre santé qui trinque ! Comme j’adore les crèmes autant que je suis gourmande ; je m’attaque donc à un autre bien de consommation qu’on a tous dans nos salles de bains ! La crème !

Je ne sais pas pour vous ; mais j’ai tendance à être très addictive aux crèmes et surtout aux crèmes qui sentent bon ! Mais voilà à force de lire des articles sur les « perturbateurs endocriniens » et autres horreurs que l’on trouve dans les crèmes ; j’ai décidé de reprendre ma santé en main et ça passe bien sûr par la peau. Augmenter son risque de cancer à cause d’une crème hydratante c’est un peu choquant non ?

Commençons pas le commencement : quels sont les éléments mauvais qui composent vos produits de beauté ?

Les perturbateurs endocriniens : La bête noire des grandes marques !

Vous avez certainement tous entendu parler de Parabène que l’on trouvait dans tous les cosmétiques et qui peuvent franchir sans aucun souci la barrière cutané. Même si leur toxicité n’a jamais été prouvée à 200%… Leur potentiel cancérigène a quand même poussé l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (Afssaps) à limiter à 0,4% au lieu de 0,8% sa présence dans vos produits… Bizarre non ? D’autant plus que l’on retrouve aussi ce gentil Parabène dans des produits alimentaires comme les boissons énergisantes ou les yaourts aromatisés !

Mais voilà on ne les connaît pas tous ! Connaissez-vous le Dibutyl phtalate que l’on retrouve dans le plastifiant des vernis à ongles ou encore l’Ethylhexylmethoxynnamate qui est dans les filtres solaires censés nous protéger du soleil ? La liste est longue et on se demande pur quoi ces produits dangereux sont utilisés. Malheureusement ils servent souvent de conservateur, ou d’émulsifiant ou encore d’agent de texture.

Les conservateurs qui assurent une longue durée de vie à nos crèmes :

Moins dangereux que les perturbateurs endocriniens ; les plus dangereux d’entre-eux ne présentent que des risques allergisants ou irritants. Mais en fait en se mélangeant aux autres produits ils sont un cocktail détonnant. Voici quelques doux noms d’oiseaux pour les plus controversés : MIT, MCIT, Phénoxyéthanol, Tricoslan, BHA,..

Je vais faire l’impasse sur les agents irritants ou comédogènes et sur les nanomatériaux ; car vous l’avez déjà compris c’est le cocktail de toutes ces substances qui rendent nos crèmes potentiellement dangereuses ! Lorsque vous additionnez les crèmes que vous utilisez au autres produits qui se trouvent dans votre dentifrice, votre gel douche ou shampoing vous obtenez un cocktail explosif de produits détonants qui viennent se cumuler sur votre peau et dans votre corps. Et là le problème est que plus personne ne contrôle les interactions entre tous ces produits ! Quid de l’histoire que faire ?

Supprimez le plus grand nombre de produits toxiques ! Faites un grand ménage de printemps dans votre salle de bain !

J’adore les crèmes en tous genres et mes ami(e)s m’en offrent toujours ! Donc voilà ce serait trop facile de vous dire de faire un ménage de printemps dans votre salle de bain si je ne le faisais pas moi-même ! Mais comment ?

Je suis allée voir tous les articles qui citent des produits de marques mais c’est vraiment trop long et fastidieux pour moi ! J’ai donc décidé de télécharger l’App Clean Beauty qui va analyser pour moi toutes les listes d’ingrédients de mes produits ; et je me suis résolue à passez du temps dans ma salle de bain pour ce faire !

Commençons le ménage des produits cosmétiques en tous genres !

Vous avez vu ! Mon placard est un cauchemar… J’ai donc commencé à scanner les premières crèmes qui me sont tombées sous la main ! Je ne vais pas toutes les faire et vous épargner le rangement final qui sera terminé demain si tout va bien… Mais les résultats sont édifiants !

placard de salle de bain avec cosmétiques mal rangés

Et voici une petite photo des crèmes que j’ai analysé; comme vous le voyez il y a des marques très « haut de gamme » et des marques plutôt parapharmacie… Alors le verdict ?
crème pour le corps, soin du visage marques Kenzo, Givenchy, Lierac, eucerin, topicrem

Givenchy Croisière – Édition Limitée – REFLET PRÉCIEUX – voile satiné pour le corps

L’application CLEAN BEAUTY a détecté les ingrédients controversés et allergènes suivants :
PHENOXYETHANOL : Conservateur antimicrobien largement utilisé en cosmétique, il induirait des effets neurotoxiques et hépatotoxiques d’après certaines études scientifiques.
PEG (POLYÉTHYLÈNE GLYCOL) : Tensioactif, fabriqué à partir de l’oxyde d’éthylène, un gaz très réactif, extrêmement toxique, cancérigène et mutagène.
DISODIUM EDTA : Sel de l’EDTA. D’après certaines études scientifiques, il serait très irritant pour les yeux et pourrait être sources d’eczéma.
TETRASODIUM EDTA : D’après certaines études scientifiques, l’EDTA et ses sels seraient très irritants pour les yeux et pourraient être sources d’eczéma.
BUTYLHYDROXYTOLUENE (BHT) : Conservateur antioxydant, suspecté d’être un perturbateur endocrinien par une partie de la communauté scientifique.
LINALOOL : Composé aromatique. Allergène.
HYDROXYCITRONELLAL : Agent masquant de synthèse. Allergène.
BENZYL SALICYLATE : Présent dans l’huile essentielle d’ylang-ylang, de jasmin, les absolues de frangipanier (Plumeria alba), de tiaré (Gardenia taitensis) et d’œillet. Allergène

KENZOKI ECLAT – Crème qui fait belle

L’application CLEAN BEAUTY a détecté les ingrédients controversés et allergènes suivants :
ETHYLHEXYL METHOXYCINNAMATE : Filtre UV suspecté d’être un perturbateur endocrinien par une partie de la communauté scientifique.
PHENOXYETHANOL : Conservateur antimicrobien largement utilisé en cosmétique, il induirait des effets neurotoxiques et hépatotoxiques d’après certaines études scientifiques.
HEXYL CINNAMAL : Substance parfumante de synthèse (odeur de jasmin). Allergène.
BUTYLHYDROXYTOLUENE (BHT) : Conservateur antioxydant, suspecté d’être un perturbateur endocrinien par une partie de la communauté scientifique.
HYDROXYCITRONELLAL : Agent masquant de synthèse. Allergène.
LINALOOL : Composé aromatique. Allergène.

TOPYCREM – Ultra-Hydratant Lait Corps

L’application CLEAN BEAUTY a détecté les ingrédients controversés et allergènes suivants :
PARAFFINUM LIQUIDUM : Famille des huiles minérales. Filmogènes, occlusives. D’après certaines études scientifiques, elles induiraient, aggraveraient ou prolongeraient l’acné.
MINERAL OIL : Famille des huiles minérales. Filmogènes, occlusives. D’après certaines études scientifiques, elles induiraient, aggraveraient ou prolongeraient l’acné.
PEG (POLYÉTHYLÈNE GLYCOL) : Tensioactif, fabriqué à partir de l’oxyde d’éthylène, un gaz très réactif, extrêmement toxique, cancérigène et mutagène.
PHENOXYETHANOL : Conservateur antimicrobien largement utilisé en cosmétique, il induirait des effets neurotoxiques et hépatotoxiques d’après certaines études scientifiques.
CHLORPHENESIN : Conservateur antimicrobien (inhibe le développement des micro-organismes) de synthèse. Selon certaines études scientifiques il présenterait un fort potentiel d’irritation cutanée.
LIMONENE : Présent dans un grand nombre d’huiles essentielles. Allergène.
BENZYL BENZOATE : Médicament de référence contre la gale (Ascabiol®). C’est aussi l’un des constituants du baume du Pérou. Allergène.
BENZYL SALICYLATE : Présent dans l’huile essentielle d’ylang-ylang, de jasmin, les absolues de frangipanier (Plumeria alba), de tiaré (Gardenia taitensis) et d’œillet. Allergène
HEXYL CINNAMAL : Substance parfumante de synthèse (odeur de jasmin). Allergène.
EUGENOL : Il est utilisé comme agent dénaturant ou comme tonifiant. Allergène.

Eucerin – Hyal-Urea – soin antirides Jour

L’application CLEAN BEAUTY a détecté les ingrédients controversés et allergènes suivants :

OCTOCRYLENE : Absorbant ultraviolet (UVB et UVA)
BUTYLHYDROXYTOLUENE (BHT) : Conservateur antioxydant, suspecté d’être un perturbateur endocrinien par une partie de la communauté scientifique.
TRISODIUM EDTA : D’après certaines études scientifiques, l’EDTA et ses sels seraient très irritants pour les yeux et pourraient être sources d’eczéma.
PHENOXYETHANOL : Conservateur antimicrobien largement utilisé en cosmétique, il induirait des effets neurotoxiques et hépatotoxiques d’après certaines études scientifiques.

LIERAC MAGNIFICIENCE – Crème Velouté Jour & Nuit

L’application CLEAN BEAUTY a détecté les ingrédients controversés et allergènes suivants :
PHENOXYETHANOL : Conservateur antimicrobien largement utilisé en cosmétique, il induirait des effets neurotoxiques et hépatotoxiques d’après certaines études scientifiques.
CHLORPHENESIN : Conservateur antimicrobien (inhibe le développement des micro-organismes) de synthèse. Selon certaines études scientifiques il présenterait un fort potentiel d’irritation cutanée.

Voilà voilà ! Comme vous pouvez le voir ce ne sont pas nécessairement les belles marques qui ont le moins de cochonneries dans leurs compositions ! Au contraire de l’App Yuka, Clean Beauty ne va pas noter vos crèmes ou cosmétiques mais vous traduire de la manière la plus simple qu’il soit les compositions incompréhensibles de ces crèmes… À vous de tirer les conclusion qui s’imposent pour votre santé !

Personnellement, je trouve cela un peu flippant que tous les industriels de tous les secteurs nous empoissonnent à ce niveau là… Je me suis dit qu’il fallait que je finisse ce tri dans ma salle de bain de manière positive ; j’ai donc dégoté une crème « bio » de la marque Américaine Tracie Martyn et voilà le résultat !

crème bio pour le corps Tracie Martyn

L’espoir fait vive !

Si vous aussi vous souhaitez faire le ménage dans vos cosmétiques ; ce qui ne va pas faire plaisir aux marques connues. Voici les bons outils à adopter : L’App Clean Beauty disponible pou iOS et Androïd ou encore l’App Française CompoScan qui pour le moment n’est pas aussi efficace que la précédente; puisqu’elle compte sur sa communauté pour enrichir les informations sur les produits.

À noter en complément que les développeurs de l’App Yuka sont en train de mettre au point une fonction complémentaire à celle-ci pour scanner les cosmétiques. On a hâte de pouvoir comparer son efficacité avec celle de Clean Beauty.

Et bien voilà pour aujourd’hui, j’espère que vous n’êtes pas déjà dans votre salle de bain en plein stress… Et comme le dit le vieil adage : Mieux vaut prévenir que guérir !