Mémé dans les Orties un livre de plage attachant & intergénérationnel !

Mémé dans les Orties un livre de plage attachant & intergénérationnel !

12 juin 2018 0 Par La Rédaction

On a tous une Tati Danielle dans la famille ; un peu acariâtre, méchante et on à tous entendu parler des concierges qui arrivent à pourrir la vie des habitants d’un immeuble. Avec Aurélie Valognes l’auteure de “Mémé dans les Orties” on est servi avec Ferdinand Brun dans le rôle de Tati et Mme Suarez dans celui de la concierge.

Il est vrai que quand je me suis retrouvée à l’aéroport devant le rayon très restreint des livres; je n’étais pas folle de joie à l’idée de lire l’histoire d’un octogénaire avare de sentiments, avare de tout d’ailleurs et méchant de surcroit ! La vieillesse est un naufrage vers lequel nous allons tous ; alors pourquoi donc l’amener dans son sac de voyage jusqu’à la plage me direz-vous ?

Cette décision étrange vient du fait que premièrement je n’ai jamais lu un seul ouvrage d’Aurélie Valognes alors que c’est une auteure contemporaine, jeune et à succès qui plus est !

Deuxièmement j’ai une Tati Danielle dans la famille et ma meilleure amie à une Mme Suarez qui lui pourrit la vie. Donc je sentais que côté identification des personnages je n’allais pas être dépaysée. Le petit plus j’adore les histoires de voisinage ; mon immeuble étant aussi haut en couleur à ce niveau là.

Les personnages sont délicatement et extrêmement bien peignés dès les premières pages. Nous avons Ferdinand Brun notre octogénaire solitaire acariâtre et méchant qui n’a jamais compris pourquoi sa femme était partie avec le facteur alors qu’il ne lui avait jamais fait un compliment. Et Mme Suarez, l’œil de Moscou de l’immeuble qui fait régner un climat de suspicion sur tous les habitants et les surveille mieux que s’ils étaient en prison ! Vient s’intercaler comme un grain de sable dans le rouage de l’histoire, une petite fillette surdouée, Marion, qui n’a pas sa langue dans sa poche et sait deviner au delà des apparences. Sans compter les nombreux voisins qui ne manqueront pas de vous faire penser à des membres de vos familles.

Pour ce qui est du style ; je le qualifierais de plutôt simple et efficace. On est dans le sujet-verbe-compliment avec des phrases courtes ; un vocabulaire bien choisit mais pas complexe. Vous l’aurez compris ce n’est pas de la grande littérature! Mais idéal pour se décontracter et donner un peu de grain à moudre au voyeurisme qui caractérise si bien l’être humain que nous sommes.

Pour ce qui est de l’histoire ; la photo du résumé au dos du livre sera plus parlante que mes écrits c’est certain !

résumé du livre Mémé dans les Orties d'Aurélie ValognesPersonnellement je vous le recommande chaleureusement. J’ai passé un bon moment avec ces personnages ; j’ai ri, j’ai ri jaune et parfois juste esquissé un sourire amer. Cette histoire d’une simplicité relative ouvre des portes non pas comme une leçon mais plutôt comme une perspective. Et si la vieillesse n’était pas un naufrage ; et si les échanges intergénérationnels étaient la solution avant de s’échouer sur le rebord du grand âge. En conclusion, ce petit livre de plage transmet un message très positif et plutôt doux et réconfortant…

Vous partez en vacances ? Emportez « Mémé dans les Orties » dans votre sac de voyage ; vous ne serez pas déçus.

Et si vous êtes un peu mieux organisés que moi vous pourrez le trouver dans toutes les bonnes librairies et pour les plus fainéants sur Amazon !

Belle lecture à toutes & à tous